Des syndicats montent au front pour défendre la liberté d’installation

Par Henri de Saint Roman
Publié le 06/11/2015
- Mis à jour le 06/11/2015

Crédit photo : PHANIE

La CSMF d’une part et REAGJIR d’autre part (Regroupement autonome des généralistes jeunes installés et remplaçants) ont dénoncé le projet du CISS (usagers) de carte sanitaire à l’installation pour remédier aux déserts médicaux.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?