Les langues régionales et la santé

Des médecins régionalement bilingues témoignent  Abonné

Publié le 03/02/2014
1391393677494202_IMG_121642_HR.jpg

1391393677494202_IMG_121642_HR.jpg

1391393676494201_IMG_121640_HR.jpg

1391393676494201_IMG_121640_HR.jpg

Même si l’usage des langues régionales a reculé de manière spectaculaire depuis quelques décennies, et concerne désormais principalement les personnes âgées et les ruraux, de nombreux médecins continuent à les parler avec leurs patients, par choix ou par nécessité.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte