Des médecins de ville déstabilisés  Abonné

Publié le 24/09/2012

À Cannes, les cadres de la CSMF ont exprimé leur appréhension, parfois leur colère. Nombre de généralistes et de spécialistes se disent déstabilisés par les discours de Marisol Touraine exclusivement destinés à l’hôpital. « La ministre a répété que l’hôpital constitue l’épine dorsale du système de soins », s’agace le Dr Hervé Le Néel, généraliste à Rennes et président de l’URPS Bretagne.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte