Dépassements d’honoraires abusifs : les cliniques ne veulent pas être sanctionnées  Abonné

Publié le 10/09/2012

LA CLOCHE a également sonné pour l’hospitalisation privée. À l’occasion de sa journée de rentrée, la FHP (qui réunit 1100 cliniques et hôpitaux privés) a arrêté sa feuille de route en fléchant quelques priorités d’actions.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte