Dans les déserts, les maires (APVF) dénoncent un « grave retour en arrière »  Abonné

Publié le 18/07/2011

L’Association des petites villes de France (APVF) s’alarme des répercussions négatives sur la démographie médicale des mesures votées dans le cadre de la loi Fourcade. Dans un communiqué, les maires qu’elle réunit estiment que ce texte « revient dangereusement sur les dispositions en faveur de la lutte contre les déserts médicaux ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte