Covid-19 : les demandes de certificats abusifs explosent chez les généralistes, l'Ordre recadre  Abonné

Par
Guillaume Mollaret -
Publié le 26/05/2020

Crédit photo : Phanie

Certificats de « non-éviction », d’« aptitude à la reprise du travail », de « non-inaptitude » ou, au contraire, d’inaptitude ! Telles sont les demandes qui fleurissent dans les cabinets de médecins généralistes depuis le déconfinement progressif à partir du 11 mai. Ces derniers jours, les demandes souvent infondées de certains employeurs ou de l’Éducation nationale s’ajoutent à celles formulées par les salariés… 

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte