Éditorial

Chantier des IJ : il y a du boulot !  Abonné

Par
Publié le 29/10/2018
Jean Paillard

Jean Paillard
Crédit photo : S. Toubon

Les médecins sont-ils responsables de la hausse forte des arrêts de travail ? Depuis l’été, la pression monte en tout cas pour les inciter à lever le stylo. Il faut dire que la progression des indemnités journalières, de l’ordre de 4 % par an, a de quoi préoccuper des pouvoirs publics qui surveillent de très près l’évolution des dépenses sociales. Et, face à cette recrudescence, le plus simple est souvent d’incriminer les praticiens. Depuis 20 ans, c’est la même musique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte