Changer la rémunération : facile à dire, difficile à faire !  Abonné

Publié le 02/12/2010

S’IL EST ASSEZ confortable d’affirmer que le paiement exclusif à l’acte n’est plus adapté pour honorer tout le champ de la médecine libérale, beaucoup plus difficile sera de « rebâtir » le mode de rémunération des professionnels, comme le suggère le récent rapport d’Élisabeth Hubert.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte