Mediator : des prescripteurs sommés de s’expliquer

Au moins 200 médecins mis en cause

Publié le 04/12/2012
- Mis à jour le 26/01/2015
1354587380394623_IMG_95102_HR.jpg

1354587380394623_IMG_95102_HR.jpg
Crédit photo : S. Toubon

« JE VOUS LE DIS, les médecins ne seront pas les payeurs », assénait Xavier Bertrand en mai 2011. Les syndicats médicaux n’y ont pas cru une seconde : les faits confirment leurs craintes. Un professionnel de santé est appelé dans la cause - par le patient ou par l’ONIAM (1) - dans 10 % des dossiers de demande d’indemnisation. Les assureurs reçoivent ces dossiers au compte-gouttes : 200 sont arrivés au Sou médical. D’autres suivront, l’ONIAM ayant reçu 7 700 demandes d’indemnisation.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?