Accessibilité des cabinets : les galères racontées par les médecins

Par Stéphane Long
Publié le 26/09/2015
- Mis à jour le 12/07/2019

Crédit photo : Phanie

J-1. Les médecins libéraux ont jusqu’à demain, 27 septembre, pour déposer un dossier de mise aux normes handicapées de leur cabinet. Ils auront ensuite trois ans pour mettre en conformité leurs locaux, si ce n’est pas encore le cas. Ceux qui n’auront pas fait les démarches nécessaires risquent gros : jusqu’à 45 000 euros d’amende.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?