Les CPTS veulent en finir avec l'inertie administrative  Abonné

Par
Publié le 11/09/2020

Alors que la crise sanitaire a révélé l'utilité des communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS), des médecins libéraux déplorent la présence de freins qui entravent leur développement. Les prochaines négociations interprofessionnelles pourraient changer la donne.

Née à l'initiative des professionnels de santé, la CPTS Paris 13 regroupe 40 généralistes

Née à l'initiative des professionnels de santé, la CPTS Paris 13 regroupe 40 généralistes
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Portées par les libéraux un peu partout dans les territoires, les communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS, voir encadré) se sont positionnées comme des acteurs clés dans la crise sanitaire. Présidente de la plus petite CPTS du Centre-Val de Loire, le Dr Sylvaine Le Liboux, est pleinement convaincue par cette organisation territoriale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte