Médecine libérale

La CSMF quitte les négos et invite les médecins à facturer les actes gratuits  Abonné

Par
Publié le 13/10/2020

Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Le divorce est consommé entre la CSMF et le gouvernement. Le premier syndicat représentatif des médecins libéraux a officiellement quitté la table des négociations avec la CNAM (en vue de l'avenant n°9 à la convention) afin de protester contre le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) 2021. Ce budget programme seulement 300 millions d'euros pour la hausse de la rémunération des soignants de ville, bien loin des milliards accordés au secteur hospitalier dans le cadre du Ségur.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte