« Embolisation » des cabinets, négociations conventionnelles : MG France fixe ses lignes rouges  Abonné

Par
Publié le 10/09/2020

Crédit photo : S.Toubon

Demandes de tests, de certificats médicaux ou consultations pour un nez qui coule… En cette période de rentrée incertaine où le virus circule activement, les cabinets de médecins généralistes sont très fortement sollicités, voire trop, a indiqué ce jeudi 10 septembre le syndicat MG France.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte