Entretien avec un médecin généraliste de la CPTS de Vénissieux

Dr Pascal Dureau : « La coordination ouvre la voie à un modèle économique qui n'est plus basé sur l'acte »  Abonné

Par
Loan Tranthimy -
Publié le 20/01/2020
La première communauté professionnelle territoriale de santé (CPTS) de France, basée à Vénissieux, expérimentera dès cette année l'incitation à une prise en charge partagée (IPEP). Médecin généraliste de cette CPTS, le Dr Pascal Dureau explique l'intérêt de ce financement dérogatoire au paiement à l'acte.

Crédit photo : DR

LE QUOTIDIEN : La CPTS de Vénissieux a été retenue pour expérimenter pendant quatre ans l'incitation à une prise en charge partagée (IPEP), financement dérogatoire créé par l'article 51. De quoi s'agit-il ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte