Dossier

Contact tracing : médecins et brigades main dans la main Abonné

Publié le 26/05/2020
Contact tracing : médecins et brigades main dans la main

Si le patient est testé positif, la consultation d'annonce (ou téléconsultation) est facturée 55 euros (G+MIS)

Pour prévenir une éventuelle deuxième vague, la loi prorogeant l’état d’urgence sanitaire a fait des médecins généralistes les chevilles ouvrières du circuit de « contact tracing ». Le schéma théorique est connu : en première ligne, les médecins sont tenus de déclarer le patient positif et d'identifier a minima les personnes résidant au foyer du patient infecté. Le médecin a la possibilité d’assurer également l’identification des personnes contacts au-delà de celles partageant le domicile que le patient malade. Les informations sont enregistrées sur l'outil Contact…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte