Formation

Les jeunes dermatologues se mobilisent  Abonné

Par
Publié le 19/06/2020

Après les internes de chirurgie, d'ophtalmologie, d'anesthésie, de gynécologie ou de néphrologie, les jeunes dermatologues haussent le ton sur les difficultés de leur formation. Ils réclament davantage de postes d'internes (91 seulement en 2019/2020 soit -4 sur un an) alors que la demande s'accroît et que les délais de consultation s'allongent.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte