Jusqu'à 20 d'IJ pour les personnes exposées au coronavirus  Abonné

Publié le 02/03/2020

Les personnes faisant l'objet d'une mesure d'isolement, d'éviction ou de maintien à domicile et se trouvent dans l'incapacité de travailler – personnes ayant été exposé au coronavirus ou ayant séjourné dans une zone à risque – peuvent bénéficier d'indemnités journalières pendant une durée maximale de « 20 jours » au titre de cet arrêt de travail, sans délai de carence, en vertu d'un arrêté publié au « Journal Officiel ». C'est le médecin de l'ARS qui délivre l'avis d'interruption de travail. 


Source : Le Quotidien du médecin