Une interne de médecine générale tuée en Seine-Saint-Denis, Paris-Diderot et l'AP-HP ouvre une cellule psy

Par Sophie Martos
Publié le 18/09/2019
- Mis à jour le 19/09/2019

Crédit photo : S. Toubon

Une enquête pour homicide volontaire a été ouverte après la découverte du corps d'une interne de 27 ans présentant de multiples plaies par arme blanche à son domicile de Saint-Ouen en Seine-Saint-Denis.

La jeune femme a été retrouvée par les secours le 16 septembre, peu après 16 heures, dans son logement dont la porte était entre-ouverte, selon les informations de l'AFP. Des traces de sang ont été découvertes dans sa chambre.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?