Un démarrage en ordre dispersé  Abonné

Publié le 18/11/2013

Pour l’instant, ce stage n’est pas encore inscrit dans la maquette des spécialistes en pédiatrie. « Il reste encore un peu expérimental ; il est soutenu par le Conseil National Professionnel de Pédiatrie », indique le docteur Catherine Salinier, ancienne présidente de l’Association française de pédiatrie ambulatoire (AFPA). « Pour l’instant, cela reste soumis au bon vouloir des Agences régionales de santé (ARS). Dans certaines régions, cela a démarré et dans d’autres pas encore.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte