Statu quo pour le numerus clausus ?  Abonné

Publié le 05/12/2012

Selon nos informations, le numerus clausus devrait rester identique lors de l’année universitaire 2012-2013. Mais les arbitrages n’ont pas été rendus. L’an dernier, 7 500 étudiants avaient été autorisés à passer en deuxième année de médecine et 500 étudiants admis en médecine par l’intermédiaire de passerelles entrantes (ingénieurs, grandes écoles...). Si ces chiffres restaient reconduits, le taux de réussite serait de 13,5 % en médecine. L’an dernier, le numerus clausus a été fixé à 3 095 en pharmacie, à 1 017 en maïeutique et à 1 200 en odontologie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte