Courrier des lecteurs

« Première année », un film ni réaliste, ni convaincant  Abonné

Publié le 24/09/2018

Le dernier film de T. Lilti a bénéficié d’un lancement publicitaire conséquent. Très satisfait de l’image véhiculée par Médecin de Campagne, je me suis dit que la vision de la PACES par un collègue permettrait de me replonger dans cette période vécue par mon fils et moi-même.

Bien entendu, nous sommes très critiques en ce qui concerne l’organisation de cette première année qui signe la fin d’un rêve pour la plupart des étudiants inscrits en faculté.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte