ÉDITORIAL

Petits mais costauds  Abonné

Publié le 14/11/2012

Des internes dans la rue, « le Quotidien » en a vu au cours de sa longue vie de journal médical. En cet automne 2012, le coup de force des médecins de demain n’a pas, en volume, les allures de raz de marée que l’on a pu observer par exemple, et sans remonter 40 années en arrière, en 2007. Cette année-là, les internes combattaient les projets de numerus clausus à l’installation défendus par un tout frais élu Nicolas Sarkozy : à la mi-octobre, pour s’y opposer, ils étaient 10 000 à battre le pavé parisien.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte