Effraction nocture à la fac de Dijon

Les ordinateurs ciblés, et avec eux les sujets d’examens ?  Abonné

Publié le 03/05/2011

DANS LA NUIT du 17 au 18 avril, plusieurs individus se sont introduits par effraction dans les bâtiments des UFR de médecine et de pharmacie de l’Université de Bourgogne, à Dijon. Ils auraient ouvert des sessions d’ordinateurs. Ont-ils pu accéder aux sujets des examens, qui commencent aujourd’hui, mardi 3 mai, pour les premières années ? « Il est difficile d’affirmer que la cible était les sujets, mais il semble que les auteurs de l’effraction aient été très informés et bien outillés », explique au « Quotidien » Frédéric Huet, doyen de la faculté de médecine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte