La hausse du numerus clausus laisse sceptiques l'Ordre et les médecins

Par
Sophie Martos -
Publié le 25/11/2016
numerus

numerus
Crédit photo : S. TOUBON

La Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) a regretté « l'effet d'annonce médiatique » de Marisol Touraine sur l'augmentation du numerus clausus, estimant qu'elle ne résoudra ni la crise de la médecine libérale, ni le problème de la répartition des médecins sur le territoire.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?