Reconnaissance des diplômes de médecine

La France et le Québec proches d’un accord de réciprocité

Publié le 02/04/2009
1276101040F_Quebec.jpg

1276101040F_Quebec.jpg

LE 17 OCTOBRE, le Premier ministre du Québec, Jean Charest, et le président français Nicolas Sarkozy ont signé, en marge du XIIe Sommet de la francophonie, à Québec, une entente sur la reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles. Selon les termes de cet accord, les avocats, les ingénieurs, les architectes, les vétérinaires… mais aussi les médecins ayant le droit de pratiquer en France pourront exercer leur métier au Québec. Et vice-versa. La législation, au Québec et en France, doit pour cela être adaptée.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?