Internat : un problème de serveurs crée des ralentissements pendant les affectations

Par
Publié le 03/09/2020

Crédit photo : S.Toubon

La procédure d'affectation des postes d'internat, gérée par le Centre national de gestion (CNG), a connu de légers dysfonctionnements au cours des premiers jours de répartition des jeunes. 

Depuis le 1er septembre, plus de 8 500 étudiants ont commencé, par tranche de 650 personnes par jour, à choisir une spécialité parmi les 44 disciplines médicales et les 28 subdivisions. Si pour l'instant le bilan des premiers jours est positif, quelques étudiants ont tout de même eu des sueurs froides.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)