Pour répondre aux priorités de santé

Il faut former plus de pédiatres  Abonné

Publié le 19/11/2018
demographie

demographie
Crédit photo : PHANIE

Le pédiatre a une place centrale dans une politique de santé de l’enfant. Il assure une mission de soins primaires, mais occupe également une position de recours, diagnostique et thérapeutique, en ambulatoire ou en hospitalier. La stratégie nationale de santé 2018-2022 identifie des priorités spécifiques à la politique de santé de l’enfant et de l’adolescent, dont l’accomplissement impose la participation de professionnels bien formés.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte