Hospitalité interdite en congrès : pas si clair   Abonné

Publié le 06/02/2020

Inscrite dans la loi de santé d'Agnès Buzyn et appliquée depuis la rentrée, la mesure « anti-cadeaux » interdisant à l'industrie pharmaceutique de financer l'hospitalité aux étudiants en formation lors des congrès ne fait pas l'unanimité. Non anticipée, elle est critiquée faute de solution alternative.  

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte