Feu vert définitif à la loi montagne, les « privés de thèse » voient le bout du tunnel

Publié le 22/12/2016
médecin privé de thèse

médecin privé de thèse
Crédit photo : Phanie

L'Assemblée nationale a donné mercredi, dans un climat de relatif consensus, son feu vert définitif au projet de loi montagne, qui réactualise la loi fondatrice de 1985. Outre les grands principes sur la politique de montagne, le texte comprend une série de mesures pour mieux protéger et loger les saisonniers, favoriser l'accès à l'école ou encore améliorer l'accès au numérique.

Engagement d'exercice en zone fragile

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)