Allergies alimentaires

Éviter l’exclusion des enfants scolarisés  Abonné

Publié le 04/05/2015
Les cantines municipales sont invitées à accueillir les enfants souffrant d’allergie

Les cantines municipales sont invitées à accueillir les enfants souffrant d’allergie
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

En constante augmentation, les allergies alimentaires potentiellement graves touchent de 2 à 3 % des enfants scolarisés. L’allergie alimentaire se manifeste le plus souvent par une réaction immédiate avec urticaire, démangeaisons, vomissements, voire un œdème de Quincke. Parfois, la réaction est plus violente avec un bronchospasme, et dans les cas les plus sévères, un choc anaphylactique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte