Dr Éric Galam : « Les médecins se taisent comme s’ils avaient accepté un pacte avec le diable »  Abonné

Publié le 15/03/2012
LE QUOTIDIEN - Pourquoi ce tabou autour du burnout des médecins ?

ÉRIC GALAM - Parce qu’il s’agit d’un sujet perçu comme l’affaire d’une poignée d’individus alors qu’il s’agit bel et bien d’une réalité professionnelle, collective et sociale. Et les médecins contribuent bien à ce tabou !

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte