Retour d’expérience pour le tutorat de révision

Des « grands frères » viennent en soutien  Abonné

Publié le 31/03/2014
1396966799510223_IMG_126439_HR.jpg

1396966799510223_IMG_126439_HR.jpg
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Confrontée au fait que sept étudiants de première année sur dix étaient inscrits dans des prépas privées, la fac de Rennes a décidé il y a trois ans de mettre en place son propre système de tutorat. Une question d’égalité des chances devant l’enseignement pour les étudiants (tous n’ont pas les moyens de se payer ce type de service), pourrait-on dire. Le « tutorat de révision » proposé dorénavant aux PACES fait le plein : sur 1 170 PACES, 850 y sont inscrits. « Nous avons même noté que parmi les 200 reçus en médecine, 63 % avaient suivi les séances », souligne le Pr Alain Caubet.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte