Après l’internat, le goulot d’étranglement  Abonné

Publié le 12/05/2011
1305163062253488_IMG_60652_HR.jpg

1305163062253488_IMG_60652_HR.jpg
Crédit photo : S Toubon

En juin 2010, les inspections générales des affaires sociales et de l’administration de l’éducation nationale et de la recherche (IGAS-IGAENR) tiraient la sonnette d’alarme. Dans le rapport remis aux ministres de la Santé et de l’Enseignement supérieur, les deux institutions recommandaient des mesures d’urgence pour assurer au mieux l’adéquation entre l’offre et la demande de post-internat.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte