Numéro unique : les pompiers réclament un 112 « bleus, blancs, rouges »

Par
Martin Dumas Primbault -
Publié le 14/02/2020

Crédit photo : S. Toubon

« Rouges » et « blancs » ne sont définitivement pas sur la même longueur d'onde s'agissant de la future régulation des appels d'urgence. Les pompiers s'opposent frontalement à l'idée d'un numéro unique santé. Et la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF) l'a encore rappelé jeudi 13 février dans un communiqué où elle qualifie l'idée du 113 – numéro unique santé défendu par les organisations d'urgentistes – de « mouvement de parasitisme ».

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)