Dossier

Radicalisation, l'hôpital est-il à l'abri ? Abonné

Publié le 09/01/2020
Radicalisation, l'hôpital est-il à l'abri ?


SEBASTIEN TOUBON

« J’ai demandé très récemment qu’on me refasse une évaluation de ce qu’il se passe dans les différents secteurs sanitaires », déclarait en novembre dernier la ministre de la Santé, lors du Grand Rendez-Vous Europe1/CNews/les Échos, quelques jours après l’attentat survenu à la préfecture de police de Paris, où un agent avait attaqué plusieurs de ses collègues à l’arme blanche. À la question de savoir si l’islamisme gangrène aussi l’hôpital, Agnès Buzyn répondait qu’ « il y a peu de remontées de terrain qui témoignent de difficultés des hôpitaux à gérer des personnels qui,…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte