Marie-Sophie Desaulle (FEHAP) : « Moins rigide, notre modèle peut être une source d'inspiration pour l'hôpital »  Abonné

Par
Anne Bayle-Iniguez -
Publié le 04/11/2019

PLFSS, crise de l'hôpital public, réorganisation de la ville… La nouvelle présidente de la Fédération des établissements hospitaliers et d’aide à la personne privés non lucratifs (FEHAP) fait le point sur les sujets de rentrée et vante la souplesse du modèle d'organisation des ESPIC. Source d'attractivité, elle réclame l'ouverture du secteur II aux 13 000 médecins du secteur.

Crédit photo : P Le Bris

LE QUOTIDIEN : Vous présidez la FEHAP depuis mars. Quelles sont vos relations avec l'exécutif ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte