Dossier

Modulaire, flexible, ouverte sur la ville, à l'écoute... l'architecture hospitalière en chantiers Abonné

Publié le 17/07/2020
Modulaire, flexible, ouverte sur la ville, à l'écoute... l'architecture hospitalière en chantiers

A Lens, des parkings réservés et des portes d'entrée par spécialité 
DR

C'est une image inscrite dans l'Histoire. Fin janvier, le bal des grues et des pelleteuses érigeant en dix jours les deux hôpitaux de la « montagne du dieu du feu » et de « montagne du dieu de la foudre », à Wuhan, a fasciné la planète. Alors que la crise sanitaire s'installait, les délais de construction autant que la prouesse des ingénieurs chinois ont rebattu une nouvelle fois les cartes de l'architecture hospitalière. Qu'auraient pensé les pères fondateurs des CHU – il y a 60 ans – de ces structures de plus de 1 000 lits montées par la superposition de modules…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte