Les centres hospitaliers redoutent une pénurie d'internes avec la réforme du troisième cycle  Abonné

Par
Publié le 19/09/2017
interne

interne
Crédit photo : S. Toubon

Les centres hospitaliers (CH) redoutent une diminution drastique du nombre d'internes qu'ils accueilleront en stage à compter du 1er novembre prochain en raison de la mise en place de la réforme du 3e cycle.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte