Assistance publique - Hôpitaux de Paris

Le président de la CME de l’AP-HP à l’offensive  Abonné

Publié le 13/11/2012
1352773177387954_IMG_93456_HR.jpg

1352773177387954_IMG_93456_HR.jpg
Crédit photo : S TOUBON

1352773178387956_IMG_93458_HR.jpg

1352773178387956_IMG_93458_HR.jpg
Crédit photo : S TOUBON

LE QUOTIDIEN - L’accueil de patients étrangers fortunés envisagé pour réduire le déficit de l’AP-HP a fait grand bruit cet été. Depuis, silence radio. Le projet est-il enterré ?

PR LOÏC CAPRON - C’est en bonne voie. La CME n’a pas rendu d’avis mais personnellement, je suis contre. Je l’ai dit dès le mois d’août. C’est une idée clivante au sein de l’hôpital, qui risque de créer une médecine à deux vitesses. Le risque social est disproportionné par rapport au possible gain financier.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte