L'avis du Dr Stéphanie Rist, rhumatologue et députée

Publié le 07/03/2019
rist

rist
Crédit photo : DR

Si j'avais été un homme, ma carrière aurait été différente. Je suis rhumatologue mais si on m'avait laissé le choix, j'aurais été urologue. J'adorais cette spécialité qui, il y a 20 ans, était réservée aux garçons. "Ça va être compliqué pour toi, tu es une fille", m'ont dit cent fois mes chefs de service. Quand je vois qu'en 2019, 69 % des femmes médecins disent qu'elles auraient eu une vie professionnelle différente si elles avaient été des hommes, je ne suis donc pas étonnée.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)