Allergies alimentaires : l'ANSES recommande d'actualiser la liste des allergènes à mention obligatoire

Par
Charlène Catalifaud -
Publié le 15/02/2019
allergie alimentaire

allergie alimentaire
Crédit photo : PHANIE

À ce jour, 14 allergènes doivent obligatoirement être mentionnés sur les emballages (dont les fruits à coque, les céréales contenant du gluten et le lait de vache). Dans un rapport dressant un état des lieux des connaissances sur les allergies alimentaires IgE dépendantes, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) recommande d'actualiser cette liste en fonction de l'avancée des connaissances.

En effet, le réseau d'Allergo Vigilance a mis en évidence l'émergence de nouveaux allergènes, tels que le sarrasin, les lentilles et le lait de chèvre ou de brebis. Certains d'entre eux peuvent entraîner davantage de réactions anaphylactiques que ceux à déclaration obligatoire.

Un manque d'informations disponibles

L'ANSES déplore par ailleurs le manque de données disponibles, alors qu'une meilleure connaissance de l'évolution des allergies permettrait de mieux prévenir les risques. Elle en appelle aux pouvoirs publics pour « identifier les leviers permettant d’améliorer significativement l’identification et la caractérisation des allergènes, l’évaluation de l’incidence ou de la prévalence des allergies afin d’orienter les efforts en études et recherches pour une meilleure prise en compte de ce sujet de santé publique ».

Du fait de l'absence de recommandations officielles et pour améliorer la prise en charge des patients, l'ANSES propose également qu'un guide de bonnes pratiques à destination des médecins soit élaboré.

Mieux informer médecins et consommateurs

L'agence prône une meilleure information des consommateurs allergiques en restauration collective ou commerciale. « Il serait opportun de réaliser une évaluation de l’effectivité de la réglementation (ergonomie du dispositif, accessibilité de l’information, conséquences sur le comportement des consommateurs, pertinence des produits soumis à obligation d’information) », indique l'ANSES. L'agence propose aussi un guide à destination des personnes allergiques qui voyagent à l'étranger.


Source : lequotidiendumedecin.fr