Courrier des lecteurs

Chirurgie en clinique, la loi de la rentabilité

Publié le 15/04/2019

Cher collègue, je partage tout à fait votre analyse («Le dogme du chirurgien rentable» par le Dr Jean-Louis Audren, notre édition du 4 avril 2019). Les directions de cliniques n'ont en tête que la rentabilité, et la multiplication des actes, peu importe qu'ils soient justifiés ou non. Leur méconnaissance des techniques chirurgicales en particulier de la nécessité d'utiliser du matériel implantable de plus en plus cher, des lits à usage unique, font que les coûts augmentent et les GHS stagnent ou baissent...

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)