Des PH plus critiques et plus à gauche  Abonné

Publié le 18/11/2019

Crédit photo : S. Toubon

Dans le contexte actuel est-ce vraiment une surprise ? Près des deux tiers des praticiens hospitaliers portent une opinion défavorable (42 %) ou même très défavorable (20 %) sur l'action menée par Agnès Buzyn. Chez eux, tous les clignotants sont au rouge, puisque (interrogés avant le discours d'Emmanuel Macron de jeudi dernier et avant les annonces de mercredi prochain), 78 % estiment que la santé n'est pas une priorité de ce gouvernement.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte