Covid-19 : les ECNi reportées, du 6 au 8 juillet, la PACES à la troisième semaine de juin

Par
Marie Foult -
Publié le 26/03/2020

Crédit photo : S. Toubon

La crise sanitaire liée au Covid-19 a aussi des conséquences sur les étudiants en santé.

Les ministères de l'Enseignement supérieur et de la Santé ont annoncé ce jeudi 26 mars que les épreuves classantes nationales informatisées (ECNi) seront décalées en juillet, du 6 au 8, sous réserve de l'évolution de la situation sanitaire.

Par ailleurs, le concours PACES d’entrée en deuxième année des études en santé (médecine, maïeutique, odontologie, pharmacie), dont le report avait été annoncé mardi, sera finalement organisé à partir de la troisième semaine de juin, indiquent les ministères.

Le président de la conférence des doyens de facultés de médecine, le Pr Patrice Diot, a indiqué que les facultés de médecine assuraient « dès à présent la continuité pédagogique ».

Malgré tout, l'annonce a suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux, les étudiants ne comprenant pas cette décision. L'Association des étudiants en médecine de France (ANEMF) a rappelé que ce décalage était dû à une crise sanitaire inédite et que les administrations ne pouvaient gérer « deux concours en même temps (PACES et ECNi), les PACES devant par ailleurs effectuer un stage infirmier l'été, et ne peuvent donc pas être décalés plus que ça ».

 


Source : lequotidiendumedecin.fr