Hypertension artérielle pulmonaire

Vers de nouvelles cibles thérapeutiques  Abonné

Par
Publié le 03/05/2018
HTAP

HTAP
Crédit photo : Phanie

L’édition 2015 des recommandations de l’hypertension artérielle pulmonaire (HTAP) inclut un nouvel algorithme de prise en charge, insiste sur la nécessité des centres experts et souligne l’importance d’une approche multidisciplinaire (1).

L’HTAP peut compliquer des maladies fréquentes, comme l’insuffisance cardiaque gauche, à l’origine de la majorité des cas d’hypertension pulmonaire postcapillaire, ou la bronchopneumopathie chronique obstructive et la fibrose pulmonaire idiopathique, sources d’hypertension pulmonaire précapillaire en générale légère à modérée.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte