Maladie de Crohn

Une colle biologique pour traiter les fistules anales

Publié le 15/03/2007
- Mis à jour le 15/03/2007
1276109035F_Img253531.jpg

1276109035F_Img253531.jpg

Des lésions anales sont très fréquentes dans la maladie de Crohn (environ 30 % des cas) et la prise en charge thérapeutique des fistules anopérinéales est difficile. Depuis quelques années, les colles biologiques suscitent un intérêt croissant dans cette indication et pourraient, comme le suggèrent les résultats d'une étude présentée par le Pr Jean-Charles Grimaud, constituer une alternative à la chirurgie.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?