Bilan du patron de l’Ordre des médecins à mi-mandat

Un président tout terrain respecté mais qui agace  Abonné

Publié le 05/02/2015
1423102568583636_IMG_146898_HR.jpg

1423102568583636_IMG_146898_HR.jpg
Crédit photo : AFP

Pour la première fois de son histoire, le conseil national de l’Ordre des médecins (CNOM) a porté à sa tête un généraliste en activité, rompant ainsi avec une solide tradition de présidents retraités, issus du moule hospitalo-universitaire. Après les mandarins, le fantassin. Ce président de 58 ans continue à exercer environ deux jours pleins par semaine à Villemomble, dans le 93. « Une partie de ma légitimité vient de là », se plaît-il à répéter. Les syndicalistes ne s’y trompent pas.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte