Étude NIVOREN GETUG AFU 26 dans le cancer du rein métastatique

Un essai français en vie réelle conforte le nivolumab en deuxième ligne

Par
Karelle Goutorbe -
Publié le 11/03/2019
cancer rein

cancer rein
Crédit photo : Phanie

Avec un bénéfice en survie démontré par rapport à l'évérolimus, le nivolumab est recommandé en Europe et disponible en France, depuis 2016, dans les cancers du rein avancés après échec d'un anti-angiogénique. L'essai NIVOREN GETUG AFU 26, présenté au congrès de l'ASCO Genitourinary (ASCO GU) par le Dr Laurence Albiges, a évalué cette fois-ci en vie réelle l'efficacité et la tolérance du nivolumab (1).

La plus grande étude prospective évaluant le nivolumab en monothérapie

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?