Un avantage évolutif ?

Par
Dr Maia Bovard Gouffrant -
Publié le 31/01/2019

Les études GWAS (Genome Wide Association Study) montrent que les SOPK existaient déjà 300 000 ans avant notre ère. Un avantage à l'époque, permettant de ne pas saigner tous les mois, de faire moins de grossesses avec moins de risque de mourir en couches, d'être plus « velue » pour avoir plus chaud, avec une insulinorésistance et une obésité qui favorisait les réserves ! 

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?