Réseaux mutualistes : « les MG ne sont pas concernés »... du moins pas encore

Publié le 05/12/2012
Ferrand

Ferrand

« Il ne faut pas crier avant d'avoir mal. » C'est le message rassurant que Richard Ferrand, député PS du Finistère, a voulu adresser ce matin aux médecins inquiets de la proposition de loi dont il est co-signataire. Ce texte, adopté par les députés, doit permettre aux mutuelles de moduler les remboursements de leurs adhérents s'ils passent par leurs réseaux de soins. Richard Ferrand s'exprimait à ce sujet sur France Inter dans l'émission du 7/9.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?